; ;

invités

Anne-Marie Cadieux

La comédienne Anne-Marie Cadieux est toujours prête à plonger tête première dans des projets de création stimulants, et le court-métrage le lui a notamment permis. Cette année, en tant que porte-parole du festival Regard sur le court-métrage au Saguenay, elle invite le public à découvrir cette forme d’art méconnue.

Biographie :

Bachelière en théâtre de l'Université d'Ottawa, Anne-Marie Cadieux monte sur les planches pour la première fois en 1983 dans la pièce Les Belles-Soeurs de Michel Tremblay mise en scène par André Brassard. Elle renoue avec le même metteur en scène en 1984 pour la pièce L'année de la grosse tempête puis en 1985 pour Les Bonnes.
En 1990, elle rencontre Brigitte Haentjens et Robert Lepage qui la dirigent dans des pièces respectives et de là naît une grande complicité avec chacun. Elle enchaîne pièces après pièces dont: Macbeth, Coriolan, La tempête et Les Sept branches de la rivière Ota. Elle jouera aussi sous la direction de Martine Beaulne, Lorraine Pintal et Serge Denoncourt.
À la télévision, les spectateurs la retrouvent dans des rôles plus légers dans: Cover Girl et Annie et ses hommes, de même queTrauma
Au cinéma, on a pu la voir, entre autres, dans Confessional, Nô, Emporte-moi, La face cachée de la lune, Comment ma mère accoucha de moi pendant sa ménopause, Le bonheur est une chanson triste, Maman Last Call et Miss Météo.

On va la voir très bientôt sur les planches du théâtre de 4’sous dans la pièce Douleur exquise, mise-en-scène par Brigitte Haentjens

Source : legrandecran.ca

Réjean Ducharme aux commandes