; ;

invités

Marie-Josée Lord

VOIR rencontre la soprano d’origine haïtienne, Marie-Josée Lord, alors qu’elle s’apprête à prendre part au spectacle Starmania versus Notre-Dame-de-Paris, présenté par l’Orchestre symphonique de Montréal les 1er et 2 février à la Place des arts. Voilà une belle occasion d’apprendre à connaître celle qui redouble d’efforts pour parvenir à toucher tous les publics.

Biographie :
En 2001, Marie-Josée fut lauréate du prestigieux Concours International de Chant de Verviers, où elle se mérita la sixième place. En automne 2003, la brillante soprano canadienne débute sa carrière professionnelle à l’Opéra de Québec dans le rôle de Liù dans Turandot (Puccini). En février 2004, c’est au tour du public montréalais d’être conquis par son interprétation de Mimi dans La Bohème (Puccini) dans une production de l’Opéra de Montréal. Précédemment, lors d’une tournée Canadienne avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal, à l’automne 2001 Marie-Josée Lord incarnait Fiordiligi dans Cosi fan Tutte (Mozart). Elle a aussi interprété les rôles titres de Suor Angelica, Turandot de (Busoni) et Didon dans Didon et Enée (Purcell) avec l’Atelier Lyrique du Conservatoire de Musique de Québec. Mme Lord a aussi tenu le rôle de Susanna dans Le secret de Susanne (Wolf—Ferrari), étudié Melisande, Musetta, Violetta et a été la doublure du personnage de Nedda dans I Pagliacci (Leoncavallo) à l’automne 2002 à l’Opéra de Montréal.
Gagnante de plusieurs prix et concours, Mme Lord a récemment reçu le Prix d’Excellence de la Culture 2005 de la Fondation de l’Opéra de Québec, et a été choisie pour représenter le Canada dans le prestigieux concours Cardiff Singer of the World 2005. Elle a aussi reçu le Public Prize à l’occasion du concours du Canadian Lyric Fund (2001), le prix Raoul Jobin (1998) et a participé à plusieurs émissions de CBC Radio.
Plus récemment on a pu entendre Marie-Josée Lord dans le rôle de Liù à l’Opéra de Montréal à l’automne 2004 et celui de Marie-Jeanne dans la version symphonique de l’opéra-rock, Starmania, avec l’Orchestre Symphonique de Montréal et encore dans la même version symphonique au Palais des Congrès à Paris (janvier 2005). Elle était récemment une pétillante Laoula dans l’opérette l’Étoile d’Emmanuel Chabrier à l’Opéra de Montréal (octobre 2005). En septembre 2006, elle a ouvert la saison de l’Opéra de Montréal dans le rôle titre de Suor Angelica (Puccini) où elle démontra un grand talent d’interprète et une sensibilité musicale raffinée. En 2008, elle a chanté le rôle de Marie-Jeanne cette fois dans la version opéra de Starmania qu’elle reprendra à l’Opéra de Montréal en mars 2009. Tout récemment, Marie-Josée a brillamment tenu le rôle de Nedda (I Paggliacci) à l’Opéra de Montréal.