; ;

invités

Antoine Gratton

Antoine Gratton, auteur-compositeur-interprète dont tous les critiques s’entendent pour dire que le talent lui sort par les oreilles, est une des têtes d’affiche du 23ème Coup de cœur francophone. Arborant fièrement son inséparable étoile au visage, il brille par son originalité et son audace dans le firmament d’une industrie qui peine à survivre.

Les Dessous d'Antoine Gratton

ENFANCE AGITÉE
Antoine Gratton naît le 30 octobre 1979 (il a donc 30 ans) à Montréal et grandit dans NDG auprès de sa grande soeur. Enfant terriblement énergique, sa mère l'inscrit à des cours de claquette à 7 ans. Rien à faire pour le calmer, il chante à tue tête et sa pauvre mère l'expédie aux Petits Chanteurs du Mont-Royal.
UN HORS-LA-LOI
Au secondaire, il n'est pas très bavard, il joue du piano dans son coin et vit dans sa bulle. Mineur et illégal, le petit Gratton joue de la basse, du piano, de la guitare et chante dans les bars avec différentes formations où il découvre les délices du rock'n'roll. Il entame une longue quête de sens multipliant les petits boulots ; il ira même jusqu'à déboucher des toilettes d'hôtel, sans se priver de jouer son vieux rock sale dans les bars miteux.
L'ENVOL
Le public aime Antoine qui gagne confiance et goût à la scène. Grâce à un studio de fortune élaboré dans sa chambre, il décide d'enregistrer ses premières chansons. Un ami trouve que le talent d'Antoine mérite d'être remarqué et envoie le démo à Tacca Musique qui le rappelle trois jours plus tard pour signer un contrat de disque. Gratton s'envole ! Plus hippie que jamais, il compose les autres chansons qui paraîtront sur Montréal Motel, son premier album qui sort en 2003. Album qui selon lui est trop léché, trop gentil, pas assez sale, mais inévitable pour son cheminement. Malgré tout, le succès de ce dernier lui permet de rencontrer et de travailler de concert avec une panoplie d'artistes québécois dont Éloi Painchaud, devenu son alter ego. Cette collaboration le fait évoluer, tant musicalement que sur le plan intérieur et l'amène à produire un nouvel album en 2006. Un album plus près de ses émotions et de sa vraie nature : Il était une fois dans l'est.
LES FOLLES ANNÉES
Plus agressif, moins gêné et empreint d'une fougue démentielle Antoine part en furie pour deux ans de tournée totalisant pas moins de 200 spectacles. Dans la foulée il rafle le Juno 2007 du meilleur album franco laissant bouche bée Ariane Moffatt, Pierre Lapointe, Malajube et les Vulgaires Machins. Planant dans l'azur du succès et des folles aventures, Antoine se découvre un malin plaisir à piquer dans la trousse de maquillage de ses amourettes pour se dessiner une étoile de rockeur à la «Kiss» sur l'œil gauche. Une étoile qui deviendra un emblème caractéristique de son engouement... Antoine aime briller sous les feux de la rampe et à compter de 2008 c'est avec sa nouvelle équipe qu'il le fera en entamant un projet des plus spectaculaires. Du jamais vu dans l'industrie !
LE PROBLÈME AVEC ANTOINE
Malgré l'euphorie du succès et les vertiges de la gloire, en petit cachottier qu'il est, notre rockeur voile un côté de son être. En effet, son prochain opus « Le problème avec Antoine » vous fera découvrir un côté plus mélancolique. Vous y entendrez notamment « Malàlavie » où il régurgite son mal de vivre dans une vibrante mélodie ; frissons garantis. La sortie de ce dernier est le 17 février 2009 sous l'étiquette Sphere Musique et distribué par DEP.

Antoine Gratton nous invite chez lui