; ;

invités

Martin Dubreuil

Né à Montréal en 1972, Martin Dubreuil a fait ses classes en tant qu'acteur en cumulant depuis une vingtaine d'années déjà, des rôles aussi colorés et/ou sombres les uns que les autres dans plus d'une centaine de productions allant de courts-métrages de tout acabit aux films de réalisateurs réputés tels que Pierre Falardeau, Maxime Giroux ou Podz, en passant par plusieurs séries pour la télévision (2 frères,Trauma, Toute la vérité, Le Gentleman 2, 19-2). On a aussi pu le voir sur les planches dans la pièce ''Le chant de Meu'' de Robin Aubert, une production du Noble théâtre du trou de siffleux.

C’est Pierre Falardeau, le premier cinéaste «adulte» qui lui a donné sa chance en 2001 pour le film 15 février 1839.

On le remarquera notamment dans Dans Les 7 jours du talion et 10 1/2 de Podz. Films pour lesquels il a été nominé aux Jutras et aux Prix Génie en 2011 pour Meilleur acteur de soutien dans Les 7 jours du talion, pour Meilleur acteur dans un second rôle dans 10 ½.

Récemment on l’a vu dans Chasse au Godard d'Abbittibbi, film d'Éric Morin avec Sophie Desmarais et Alexandre Castonguay.

Sur scène, il est aussi Johnny Maldoror, le survolté qui enflamme les scènes du groupe des Breastfeeders.

Dans un bunker