; ;

invités

Kandle Osborne

Kandle Osborne est une enfant de la balle, c’est la fille de Neil Osbourne, ancien membre du groupe rock de Vancouver 54-40, groupe qui a à son actif une coupe de belles positions dans les charts canadiens au milieu des années 90.

À seulement 21 ans, elle a une feuille de route plutôt remplie.

Adolescente, elle fonde le groupe de pop-noire The Blue Violets avec sa sœur Coral et amie Louise Burns. Ensemble, elles tournent d’une côte à l’autre du Canada et même jusqu’en Chine. En 2010, Kandle se concentre sur sa propre musique et perfectionne quelques chansons qui deviendront son premier projet solo.

Photographe, en 2010, elle accueille l’ancien membre de Broken Social Scene, Sam Goldberg, de passage chez elle pour des photos de presse dans le cadre d’un projet de musique. En échange, elle lui demande de jouer sur son album…

Ils s’installent avec d’autres amis dans le studio de son père et enregistrent ce premier EP, lancé en ligne sur le site Bandcamp en 2011. Elle est alors encore à Victoria à la mise en ligne de ce EP.

Puis elle décide de s’installer à Montréal. C’est à son arrivée dans la ville que sa carrière est passée en deuxième vitesse, et c’est là, en mai 2012, qu’elle lance officiellement le EP.

Cet été, on l’a vu notamment à Osheaga et au Festival d'été de Québec, elle a fait une série de concerts au Canada et en France, notamment en première partie de Coeur de pirate.

De son premier album qui va sortir en février 2014, le 25 , sous l’étiquette Dare To Care, elle disait : “Le son restera le même : je vais travailler avec la même équipe que pour le EP, mais on va s'amuser un peu plus dans les arrangements et les sonorités.”

Kandle nous allume