; ;

invités

Jean-Marc Vallée

Né à Montréal en 1963, Jean-Marc Vallée fait ses études de cinéma à Montréal. Il réalise son premier court métrage, Stéréotypes en 1992, puis Les Fleurs magiques en 1995 avec le jeune Marc-André Grondin (10 ans), un court métrage au caractère autobiographique qui raconte l’histoire d’un petit garçon qui assiste impuissant à la « maladie » de son père alcoolique et violent.

Vallée a réalisé son premier long métrage, Liste noire en 1995, pour lequel il est nominé pour 9 Génies puis retourne au court métrage pour la suite des Fleurs magiques, Les mots magiques.

Grâce au succès de Liste noire, les studios d'Hollywood s'intéressent de près au réalisateur, qui va s'installer en Californie où il tourne un western, Los Locos avec Mario Van Peebles (1997), et Loser love (1999), histoire d’une jeune femme qui décide de se venger de son violent petit ami.

Dès 1995, il commence à se consacrer à un nouveau projet, C.R.A.Z.Y. dont il écrit le scénario avec son ami François Boulay. Après 10 années d'efforts, le film sort enfin pour connaître un réel succès autant public que critique au Québec, et recevoir de nombreuses récompenses. Il est interprété par des acteurs canadiens, révélant la star montante Marc-André Grondin, et doit une partie de son succès à une bande son très riche et évocatrice qui s'inspire de la musique pop de l'époque.

En 2009, après s'être essayé au western, au drame et au thriller, il revient avec un drame historique, Victoria : les jeunes années d'une reine, produit par Martin Scorsese, où il met en scène les premières années tumultueuses du règne de la reine interprétée par Emily Blunt, et sa romance avec le Prince Albert, Rupert Friend.

En 2011, le cinéaste signe Café de Flore (aussi scénariste), avec Vanessa Paradis, qui raconte les destins croisés d'une jeune Parisienne mère d'un enfant unique et d'un DJ montréalais, Entre le paris des années 60 et le Montréal d'aujourd'hui. En 2013, le réalisateur revient avec le drame subversif Dallas Buyers Club dans lequel Matthew McConaughey joue le rôle principal.

Prix et distinctions :
Prix Claude-Jutra en 1992 pour Stéréotypes.
Prix Jutra du meilleur court-métrage en 1999 pour Les Mots magiques.
Prix Génie du meilleur film en 2006 pour C.R.A.Z.Y.
Prix Jutra du meilleur film québécois, meilleur réalisateur, meilleur scénario, billet d'or et film s'étant le plus illustré hors Québec en 2006 pour C.R.A.Z.Y.