; ;

invités

ANTOINE BERTRAND

Né le 13 septembre 1977 à Granby. Fils de Diane Houde, cadre dans une commission scolaire, et de Guy Bertrand, propriétaire de chenil?; un frère aîné, Nicolas, aujourd’hui éducateur canin.
Une enfance pas mal cowboy, avec motocross, carabines à plomb, camping dans la forêt, chasse au sanglier.

Adolescent, Antoine Bertrand n’a pas la chance de ses copains. «?Pendant que les autres “frenchaient”, par défaut, je développais… mon sens de la repartie.?» En plus du blues et des boutons, l’adolescence le gratifie d’une peine d’amour. «?J’ai contemplé l’idée du suicide, mais je n’ai jamais fait de tentative?», assure celui qui est devenu le porte-parole de Réseau Ado, organisme de prévention du suicide. De cette époque demeure pourtant une blessure que le succès n’efface pas.

Il s’oriente vers le métier en 2002, où il est promu de l’école de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, même s’il avait déjà commencé sa carrière en jouant dans la pièce La femme du boulanger, en 1999.

C’est avec son rôle de Junior dans la très populaire série télévisée Les Bougon qu’il s’est imposé comme un des acteurs les plus appréciés. Son rôle de Yannick dans la télésérie C.A. a aussi été marquant pour l’acteur.Il a aussi sillonné le Québec, de 2008 à 2010, avec Le pillowman, dans lequel il interprétait un employé d’abattoir écrivant la nuit des histoires d’infanticides se concrétisant le jour. Avec ce personnage, il cultive sa “méthode” : un mélange de testostérone et de dentelle, de drôlerie et de tristesse rentrée.

En 2010, il seconde Véronique Cloutier à l’émission Les enfants de la télé, et ce sont des milliers de téléspectateurs qui suivent le duo chaque semaine. Par ailleurs, en 2010, il devient porte-parole du 8e Festival de Musique Émergente en Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda.
En 2012, après huit ans d'attente, un de ses grands projets se concrétise: il jouera enfin le rôle de l’homme fort québécois Louis Cyr à l’écran. Il se sera entraîné 9 mois pour avoir le physique de l'emploi.

On l’a vu récemment à l’affiche dans le dernier film de Robert Morin, Les 4 soldats. Il fini le tournage du prochain film de Stéphane Lapointe, Les maîtres du suspense avec Robin Aubert et Michel Côté.

Source : wikipédia

Antoine Bertrand au cinéma Beaubien Les trois personnalités coup de cœur 2013