; ;

invités

James Hetfield

"Rencontre privilégiée avec James Hetfield, chanteur et guitariste d'un des groupes de métal les plus populaires de tous les temps. Cinq ans après son dernier passage au Centre Bell, Metallica est repassé par Montréal récemment, pour revenir quelques semaines plus tard au Colisée Pepsi de Québec les 31 octobre et 1er novembre. Le but? Servir ses classiques en spectacle, mais aussi les hymnes épiques de son dernier album, Death Magnetic, dont les critiques dithyrambiques ont fait retrouver l’énergie et la fraîcheur des débuts à ce groupe qui a connu des moments difficiles au cours des dernières années. Contrairement à plusieurs grands groupes ayant émergé dans les années 80, la formation californienne n'est pas devenue l'ombre de ce qu'elle fut, ni sa propre caricature. ** C’est en 1981, à Los Angeles, que ce quatuor heavy metal voit le jour. Icône mondiale du trash et de la grosse musique sale et décapante, Metallica a vendu à ce jour plus de 90 millions d’albums dans le monde. L’histoire de cette légende vivante débute de manière insolite par la publication de deux petites annonces placées dans le magazine The Recycler, visant à recruter les membres d’un futur groupe rock. Les deux annonceurs, James Hetfield (chanteur principal et guitariste) et Lars Ulrich (batteur), se lient d’amitié et se lancent dans leur projet commun de former un groupe. En 1981, le duo intègre le bassiste Ron McGovney et le guitariste Lloyd Grant. La même année, le groupe adopte le nom Metallica en référence à son style de musique. Metallica ne perd pas de temps et fait ses premières armes sur les petites scènes de la Californie. La formation enregistre ses premiers démos et se fait rapidement remarquer sur la scène underground.
En 1982, Metallica fait peau neuve et remplace Lloyd Grant par Dave Mustaine à la guitare et embauche Cliff Burton pour remplacer Ron McGovney à la basse. Les échanges ne s’arrêtent pas là, David Mustaine est renvoyé du groupe pour son comportement agressif et ses abus de drogue. C’est Kirk Hammett qui prendra sa place en tant que membre permanent. Après plusieurs mois de dur labeur, c'est en 1983 que le premier opus trash de Metallica voit le jour sous le sympathique titre Kill 'Em All. Le disque devient un incontournable du métal. Les pièces Jump In The Fire, Phantom Lord et The Four Horsemen séduisent tous les adeptes du genre et Metallica s’élève au titre d’icône internationale.

Après plusieurs spectacles, la formation revient à la charge en 1984 avec l’album Ride The Lightning. Bien que les pièces de ce second album soient un peu moins décapantes, les tubes Ride The Lightning, For Whom The Bell Tolls et plusieurs autres s’attirent les faveurs des fans. En 1985, Metallica est repéré par les maisons de disques et signe avec Elektra Records. L’année suivante, le groupe récidive avec l’album Master Of Puppets. Le disque s’attire tous les éloges et marque l’envol de la carrière du groupe métal sur la scène internationale. En septembre 1986, au cours d’un passage en Suède, le bassiste Cliff Burton meurt à la suite d’un accident d’autobus. Metallica est ébranlé, mais décide de continuer à faire carrière. Le défunt est remplacé par Jason Newsted.
En 1987, Metallica sort un mini-album intitulé Garage Days Re-Revisited marquant les premiers enregistrements avec le nouveau bassiste. L’année suivante, le groupe continue de produire et lance le disque ...And Justice For All. Cette fois-ci, la formation revient avec des textes plus engagés et les tubes One et To Live Is To Die charment le public. Malgré des pièces jugées trop longues, dépassant facilement les cinq minutes, le disque obtient une nomination aux Grammy.

En 1991, Metallica sort son album éponyme, aussi connu sous le titre The Black Album pour sa couverture sombre. L’opus devient rapidement le plus grand succès en carrière de Metallica et s’écoule à plus de 15 millions d’exemplaires dans le monde. Les pièces Enter Sandman, Nothing Else Matters, The Unforgiven et plusieurs autres atteignent les palmarès heavy metal du monde entier. En 1992, Metallica fait une escale au Stade olympique de Montréal aux côtés de Guns N' Roses. Peu après le début de la performance, James Hetfield est brûlé sur le bras par des effets pyrotechniques et se voit dans l’obligation de mettre fin au spectacle. Quelques mois plus tard, le chanteur se remet de sa blessure et Metallica continue sa tournée.
En 1995, le groupe décide de prendre un repos bien mérité et se retire de la scène. Un an plus tard, la formation revient avec l’album Load. L’opus obtient le succès escompté. Cependant, les vrais adeptes purs et durs du gros métal des années 1980 sont déçus et reprochent à Metallica de se plier aux demandes de la scène commerciale. En 1997, le groupe lance le disque Reload. Une fois de plus, l’album reçoit un accueil mitigé. Le changement de style de Metallica ne plaît pas à ses nombreux fans et Reload se vend moins bien que ses prédécesseurs.

En 1998, Metallica sort un album entièrement composé de reprises, Garage Inc.. Le disque comprend des pièces de divers groupes ayant influencé la formation heavy metal. Un an plus tard, Metallica lance son premier album live S&M, enregistré avec l’Orchestre symphonique de San Francisco. La même année, l’opus est distribué en version vidéo sur VHS et DVD. Après une dispute avec les dirigeants de Napster concernant une violation des droits d’auteur du groupe, Metallica décide de se retirer de la scène pour une durée indéterminée. En 2001, le bassiste Jason Newsted décide de quitter le groupe et de partir vers d’autres horizons musicaux. Peu de temps après, James Hetfield amorce une cure de désintoxication pour régler ses problèmes de drogue et d’alcool. La fin de Metallica commence à se faire sentir. Malgré tout, en 2003, James revient au sein du groupe et Metallica intègre Robert Trujillo comme nouveau bassiste. La même année, le groupe lance l’album St. Anger. Hélas, l’opus ne reçoit pas le succès escompté et les fans invétérés de Metallica ne s’y retrouvent toujours pas. Malgré tout, l’album obtient le Grammy de la meilleure performance heavy metal en 2004. En 2005, le groupe assure la première partie des Rolling Stones lors d’un concert donné à San Francisco.
En 2006, Metallica se lance dans la réalisation d’un prochain album et en profite pour chanter ses plus récentes compositions en spectacle. En décembre, le groupe sort un DVD retraçant 15 ans de carrière sous le titre The Videos 1989-2004. En 2007, Metallica amorce sa plus grande tournée mondiale. À l’été, le groupe participe au grand spectacle Live Earth. En octobre, Metallica se consacre à la production de son prochain album prévu pour 2008.
http://culturel.globetrotter.net/stars/le_profil.asp?idBio=236

En toute confidence avec James Hetfield, de Metallica