; ;

invités

VINCENT VALLIÈRES

Né le 8 août 1978 à Sherbrooke, Vincent Vallières compose son propre matériel depuis l'âge de 15 ans. En 1996, il participe à Cégep en spectacle où il décroche la seconde position. Cette bonne performance le convainc d'enregistrer une première maquette intitulée Le vent du nord qui comporte neuf titres et qu'il propose en 1997. Cet effort est suffisant pour convaincre Bernard-Y. Caza, des Productions BYC ltée, de s'impliquer dans la carrière du jeune auteur-compositeur.

En mars 1999, Vallières lance finalement son tout premier album Trente arpents qui génère du simple qui se hissent dan le Top 10, soit Faut que tu fesses fort et Ti-Guy qui se détruit. Il est également dans la course pour le prix Félix-Leclerc lors des FrancoFolies de Montréal. Il est à nouveau en nomination l’été suivant. En octobre 2001, Vallières récidive avec un second album, Bordel ambiant qui offre quatre extraits qui tournent régulièrement à la radio avec Plate, Gilles Lefèvre, Les grandes questions et la pièce-titre.
Au cours de l’été 2002, il est de nouveau dans la course pour le prix Félix-Leclerc. Vincent passe le printemps et l’été 2003 à peaufiner son troisième album, Chacun dans son espace, qu’il lance le 4 novembre. Affichant une plus grande maturité, le disque lui permet de s'établir encore plus solidement sur la scène musicale québécoise grâce au succès des chansons Le temps passe, Juliette et Ok on part. Ce succès culmine au cours de l'été 2005 quand les FrancoFolies de Montréal lui remettent le prix Félix-Leclerc de la chanson. Par la suite, Vallières se retire et commence à plancher sur un quatrième disque qu'il veut plus personnel.

Il propose, au cours de l'automne 2006, Le repère tranquille qui se présente comme une suite logique de Chacun dans son espace. Le disque lui vaut de nombreuses critiques favorables et les extraits Café Lézard et Un quart de piasse tournent fréquemment à la radio. À la fin de l'été 2009, il récidive avec un cinquième disque intitulé Le monde tourne fort qui s’est écoulé à à plus de 110 000 exemplaires. Vincent Vallières recevra le Félix d’Interprète masculin de l’année 2012.

Villeneuve et Vallée tournent pour Hollywood