; ;

invités

Kim Nguyen

Kim Nguyen (Montréal, 1974 -). Né d'un père vietnamien et d'une mère québécoise, Kim Nguyen a poursuivi ses études à l'Université Concordia en production cinématographique et détient une maîtrise en cinématographie de l'Université de Montréal.

Fasciné par l'écriture des scénarios, il acquiert une formation de scénariste tout en développant ses connaissances en photographie, et en photographie numérique. Il occupe un poste de professeur à l'Institut de création artistique et de recherche en infographie à Montréal (ICARI) où il enseigne l'art de la cinématographie et de la scénarisation.

Soucieux de s'attaquer davantage à la production, il fonde sa propre boîte, Studios Shen ce qui lui laisse carte blanche pour approfondir les techniques de manipulation de l'image et des méthodes artistiques reliées à la postproduction. Il signe alors trois courts métrages, La route, Soleil glacé et Le gant.

En 2002, il présente son premier long métrage, Marais, un conte fantastique dans lequel deux déchus s'installent près d'un marais hanté de créatures diaboliques. En 2008, il signe et produit Truffe, comédie noire axée sur le réchauffement climatique, clin d'oeil aux films dits de série B, alors que tout un quartier de Montréal se voit fertile à la croissance des truffes, au grand bonheur d'un restaurateur. Film en noir et blanc et doté d'un petit budget, il méritera à Kim Nguyen d'être reconnu comme Meilleur réalisateur fantastique au Fantastic Film Fest d'Austin (2009) et le film remportera le Prix Fresh Generation au festival international du film de Karlovy Vary (République tchèque).

Viendra ensuite La Cité, tourné dans le désert tunisien et qui raconte l'histoire d'un médecin essayant de sauver la population d'un village atteinte de la peste et de la folie.

C'est en 2012 que sort le film coup -de -poing, REBELLE, filmé en République Démocratique du Congo. Le film suit le parcours terrifiant d'une enfant soldate alors qu'elle raconte sa vie à son enfant qui va naître. Les acteurs admirables qui jouaient pour la première fois ont tenu ce film à bout portant.

Rebelle s'est vu décerner nombre de récompenses, dont L'Ours d'argent pour la meilleure actrice à Rachel Mwanza (Festival des films de Berlin, 2012) et meilleur long métrage au festival de film de TriBeCa (New York), festival de films indépendants fondé par Robert de Niro, entre autres. Le film Rebelle est aussi en nomination pour se mériter un Oscar lors de la cérémonie en 2013, catégorie meilleur film étranger pour l'année 2012.

Source : http://thecanadianencyclopedia.com/articles/fr/kim-nguyen

En route vers les Oscars