; ;

invités

Daniele Finzi Pasca

Daniele Finzi Pasca grandit dans une famille de photographes, dans la chambre noire de son père, laboratoire ayant appartenu à son grand-père et à son arrière- grand-père avant lui. Il s’initie au monde du cirque grâce à la gymnastique puis, guidé par le clown Fery, il fait ses premiers pas sur scène. En 1983, il part en Inde où il travaille comme volontaire dans le cadre d’un projet d’aide aux malades en phase terminale. À son retour en Suisse, il fonde le Teatro Sunil, compagnie au sein de laquelle il élabore une vision de l’art de la clownerie, de la danse et du jeu aux côtés de Maria Bonzanigo et de son frère Marco. Ils baptisent cette technique théâtrale « théâtre de la caresse ». Objecteur de conscience, il purge une courte peine de prison durant laquelle il termine l’écriture de la pièce Icaro, un monologue imaginé pour un seul spectateur. Interprété par Daniele lui-même et joué en six langues différentes depuis les 20 dernières années, le spectacle a fait le tour du monde et tenu plus de 700 représentations. Il a défini l’essence du style et de l’esthétique du Teatro Sunil. Il crée et met en scène une vingtaine de spectacles avec le Teatro Sunil. Ses projets, présentés dans plus de 20 pays, sont empreints d’une profonde humanité et d’un esprit ludique. Parmi ceux-ci, on retrouve: Rituale, Viaggio al Confine, Dialoghi col Sonno, Percossi Obbligati, Giacobbe, 1337, Aitestas et Visitatio, ce dernier fut coproduit par le Teatro Sunil et Carbone 14 de Montréal. En 2003, il écrit et met en scène Te Amo, une production de Poramor Producciones et du Teatro Sunil. Pour le Cirque Éloize, il crée Nomade – La nuit, le ciel est plus grand (2002) et Rain – Comme une pluie dans tes yeux (2003). Ce dernier lui vaut une nomination dans la catégorie Meilleur Metteur en scène au Drama Desk Award de New York. En 2005, il écrit et met en scène le spectacle Corteo du Cirque du Soleil, qui a été vu par plus de trois millions de spectateurs à ce jour. Daniele est l’auteur et le metteur en scène de la Cérémonie de clôture des XXe Jeux Olympiques d’hiver de Turin de 2006, ce qui lui a valu le prix Swiss Award 2006 dans la catégorie Spectacles. En 2007, il crée Nebbia, spectacle coproduit par le Cirque Éloize et le Teatro Sunil. Les éditions Casagrande ont publié un recueil de récits intitulé Come Acqua allo specchio, ainsi que le texte du spectacle Viaggio al Confine. Il débute 2008 en se voyant attribuer le Prix Suisse de la scène, et il est également candidat aux XIIIe Prix Europe Nouvelles réalités théâtrales.

En 2009, il fonde Inlevitas avec Julie Hamelin, une nouvelle compagnie consacrée à la création et au développement de différents projets artistiques incluant notamment l’opéra, le théâtre acrobatique et le cinéma. Le premier projet que signe Inlevitas est la création de l’opéra L’Amour de loin, pour l’English National Opera de Londres, en juillet 2009, projet repris en Belgique en 2010 et à Toronto en 2012. Ils participent également à la publication du livre Daniele Finzi Pasca : Théâtre de la caresse, écrit par Facundo Ponce de León en 2009.

En 2009-2010, Inlevitas coproduit Donka – Une lettre à Tchekhov, créé par Daniele pour le 150e anniversaire de naissance d’Anton Tchekhov, produit par le Festival international de théâtre Tchekhov de Moscou et la Compagnie Finzi Pasca. En juin 2011, Daniele se déplace à St-Pétersbourg pour faire la mise en scène de l’opéra Aida, de Giuseppe Verdi, une production du Mariinsky Theatre sous la direction du Maestro Valery Gergiev. En juillet 2011, Daniele se rend cette fois-ci à Naples pour la mise en scène de l’opéra Pagliacci, de Ruggero Leoncavallo, une production du théâtre San Carlo sous la direction du Maestro Donato Renzetti. En 2011, il crée la Compagnie Finzi Pasca en compagnie d’Antonio Vergamini, Hugo Gargiulo, Julie Hamelin et Maria Bonzanigo (en ordre alphabétique), structure au sein de laquelle se rejoignent le Teatro Sunil et Inlevitas.

Daniele travaille actuellement sur son premier film, Piazza San Michele, produit par Julie Hamelin. D’autres projets sont aussi en développement notamment une nouvelle création de théâtre acrobatique qui sera lancée au début 2013 et qui s’intitulera La Verità. La Société Suisse du Théâtre a décerné l’Anneau Hans Reinhart 2012 à Daniele, la plus prestigieuse distinction du théâtre suisse.

Source : http://www.danielefinzipasca.com/