; ;

invités

Les 3 Accords

"Les Trois accords (Simon Proulx : guitare électrique et voix, Alexandre Parr : guitare électrique et voix, Pierre-Luc Boisvert : basse, Charles Dubreuil : batterie ) viennent tout juste de sortir leur nouvel album, Dans mon corps, et ils font la une du Voir pour l'occasion. Ce troisième album en carrière marque le retour des Trois accords après trois ans d’absence sur disque. Ce retour s'effectue avec un membre en moins, Olivier Benoît, qui est maintenant devenu leur gérant. Lors de la séance photo très sixties menée avec talent par le photographe John Londono, Sébastien Diaz tente de ""poser les vraies questions"" à ceux qui laissent leur carrière aux mains de l'humour absurde.
Biographie: L’histoire de cette formation loufoque débute dans un sous-sol de Drummondville en 1997. Formé de Simon Proulx (chanteur, guitariste et auteur-compositeur), Olivier Benoît (chanteur et auteur), Alexandre Parr (guitariste), Pierre-Luc Boivert (bassiste) et Charles Dubreuil (batteur), qui ont visiblement l’esprit tordu, Les Trois Accords se lancent rapidement dans la composition d’une musique punk-rock délirante. En 2002, le prolifique groupe rassemble ses oeuvres et sort son premier démo intitulé Jaune-brun. Ce premier essai passe inaperçu et le groupe se lance dans la réalisation indépendante de son disque Gros Mammouth Album. En 2003, ce premier album des Trois Accords voit le jour. Sans tarder, les radios étudiantes de la province se l’arrachent et la chanson Hawaïenne est déjà promue à un avenir prometteur. Le groupe se fait remarquer et signe en 2003 avec la maison de disques Indica. L’album est aussitôt réédité sur la scène commerciale sous le titre Gros Mammouth Album Turbo. La tornade Hawaïenne conquiert les radiodiffuseurs commerciaux du Québec et Les Trois Accords atteignent en peu de temps les sommets des palmarès pour s’élever au titre de phénomène inattendu.
Gros Mammouth Album Turbo séduit le public et les critiques grâce à ses textes absurdes et sa musique aux rythmes entraînants. Les chansons Hawaïenne et Saskatchewan se distinguent et se positionnent numéro un de plusieurs décomptes. En 2004, moins de deux ans après sa sortie, Gros Mammouth Album Turbo est certifié platine et dépasse les 100 000 exemplaires vendus. La même année, Les Trois Accords récoltent le Prix musique alternative pour la chanson Hawaïenne remis par la SOCAN aux artistes dont les oeuvres ont le plus joué à la radio. Le groupe se démarque aussi au Gala des MIMI et reçoit une nomination aux Juno 2004. Finalement, le groupe participe au disque Hommage à Beau Dommage en compagnie de plusieurs autres artistes et part en tournée au Québec.
Les Trois Accords continuent leur tournée des festivals d’été et font un tabac aux FrancoFolies de Montréal en 2004 et 2005. Au Gala de l’ADISQ 2005, le groupe accomplit un exploit souvent peu égalé et rafle six Félix dont ceux dans les catégories Groupe de l’année, Album de l’année – Meilleur vendeur et Révélation de l’année. À la fin de l’année, Les Trois Accords endossent la première partie des spectacles des Rolling Stones à Moncton et à Ottawa. À l’automne, le groupe s’envole vers la France avec son premier album pour y donner quelques spectacles. Le vent dans les voiles, il multiplie les apparitions et se lance dans la réalisation d’un autre album.
Les Trois Accords récidivent à la surprise générale en 2006 avec leur deuxième album, Grand champion international de course. Une fois de plus, les chansons farfelues aux mélodies difficiles à oublier fracassent les palmarès radio du Québec. La chanson éponyme du disque ainsi que le succès Tout nu sur la plage atteignent les sommets du Top 5 francophone sur les ondes de MusiquePlus. En 2006, Les Trois Accords remportent pour une seconde fois un prix de la SOCAN pour sa chanson Saskatchewan et mérite un autre Félix. Par ailleurs, le groupe décide de s’allier à Amnistie internationale et interprète pour l’organisme une version francophone de la chanson Whatever Gets You Through The Night, de John Lennon. En juin 2007, Les Trois Accords repartent en France avec leur second opus, certifié or au Québec, pour une tournée de sept spectacles dans les grandes villes de l’Hexagone.
Après une dizaine de vidéoclips à leur actif et plus de 150 spectacles au Québec, en France et au Canada, Les Trois Accords obtiennent des nominations dans les catégories Groupe de l’année et Album de l’année – Rock au Gala de l’ADISQ 2007. Durant l’automne, Les Trois Accords retournent en Europe et font quelques rares apparitions ici et là dans la Belle Province et dans le reste du Canada. (Globe trotter.net)
"

Les Trois Accords dans la peau des Beatles