; ;

invités

Jacques Matte

Jacques Matte est directeur-fondateur du Festival international de cinéma d’Abitibi-Témiscamingue.

Voici l'historique du festival:
Né du rêve et de l'audace de trois ardents cinéphiles, Jacques Matte, Louis Dallaire et Guy Parent, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue ne cesse d'étonner par son succès grandissant.

En 1977, ils organisaient la première Semaine du cinéma régional suivie, en 1981, de la Semaine du cinéma québécois en Abitibi-Témiscamingue et en 1982, de la première édition du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

L'évènement se tient du dernier samedi d’octobre au jeudi suivant à Rouyn-Noranda (agglomération de 45 000 habitants), capitale régionale de l'Abitibi-Témiscamingue (150 000 habitants), une région jeune et dynamique située à 600 kilomètres au nord-ouest de Montréal (1 h 15 en avion).

Pendant six jours, le Festival met en valeur plus de 150 productions : des courts, moyens et longs métrages de calibre international, mais avec une prédilection pour le cinéma québécois. Dans le but de diversifier l’offre cinématographique et d’élargir sa clientèle, plusieurs volets se greffent à la programmation régulière. On pense, entre autres, aux volets spéciaux destinés aux enfants et aux groupes scolaires et à celles offertes aux 18-30 ans, ou encore aux tournées organisées dans les autres grandes villes de la région. Avec ce programme varié, le Festival réussit à fidéliser une clientèle de tous les âges.

Chaque année, plusieurs personnalités du monde cinématographique viennent présenter leurs films. Depuis 1982, le Festival a accueilli près de 4 500 invités (réalisateurs, interprètes, producteurs, distributeurs, journalistes) en provenance des cinq continents.

Tremplin incontestable pour les artisans du cinéma et occasion stimulante de découvertes pour le public, cet événement original permet des rencontres inoubliables avec les cinéphiles, les médias et les artisans du cinéma.

Ce festival s’est acquis, au fil des ans, la réputation d’un événement hautement sympathique. En 2001, le Festival a été reconnu dans le Répertoire des festivals de cinéma international comme étant « le plus accueillant de la planète ». Il a su attirer plusieurs grands noms du cinéma d’ici et d’ailleurs, comme Claude Lelouch, Pierre Richard, Serge Gainsbourg, Marie Trintignant, Margot Kidder, Maria de Medeiros, Jean-Claude Lauzon, Pierre Falardeau, Denys Arcand, Roy Dupuis, pour n’en nommer que quelques-uns.

L’avènement du Festival est certes l’une des initiatives les plus novatrices qu’aura connues la région en termes de retombées culturelles, économiques, géographiques, touristiques et humaines. Le bilan des trente dernières années est révélateur.

Le Festival a su se démarquer et insuffler un vent de dynamisme à la région, prouvant qu’il est possible de mettre en place de grands événements culturels même si l’on vit loin des grands centres urbains comme Montréal, Toronto ou Vancouver.

Fidèle à ses objectifs, le Festival a su conserver sa dimension d’événement international tout en se faisant le miroir d’une région où il fait bon vivre et où la population est réputée pour son accueil, sa chaleur et son enthousiasme.

Le Festival bénéficie de la reconnaissance et de l’appui de ses pairs du milieu cinématographique. Les nombreux prix qui lui ont été décernés depuis sa fondation démontrent son excellence dans plus d’un domaine (tourisme, promotion, marketing, implication sociale, développement économique, etc.).

La qualité de sa programmation, ses invités de renommée, la chaleur de la population accueillante, l'excellente couverture médiatique, la ferveur de son public et le professionnalisme de son organisation en ont fait un évènement reconnu tant par la presse que par l’industrie cinématographie.

Source : http://festivalcinema.ca

Deux bâtisseurs de la culture abitibienne