; ;

invités

Pascale Montpetit

PASCALE MONTPETIT
Comédienne
Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1985, Pascale Montpetit a joué dans une centaine de productions au théâtre, à la télévision et au cinéma.

Sur les planches, Pascale Montpetit a collaboré avec les plus grands metteurs en scène. Dans les dernières années, elle a travaillé avec Denis Marleau pour les spectacles L’HISTOIRE DU ROI LEAR de Shakespeare (TNM, 2012) et QUELQU’UN VA VENIR de Jon Fosse (CNA & UBU, 2002); avec Carl Béchard pour ET VIAN! DANS LA GUEULE, un collage de textes de Boris Vian (TNM, 2010), L’IMPRÉSARIO DE SMYRNE de Goldoni (TNM, 2008) et LE MALADE IMAGINAIRE de Molière (TNM, 2006-2007); avec Lorraine Pintal pour les spectacles LA CHARGE DE L’ORIGNAL ÉPORMYABLE (TNM, 2009) et LES ORANGES SONT VERTES (TNM, 1998), deux pièces écrites par Claude Gauvreau; et avec Brigitte Haentjens pour MARIE STUART de Dacia Maraini (TNM, 1999).
Au petit écran, Pascale Montpetit a joué dans une trentaine de séries dont TACTIK, DESTINÉES, TRAUMA, HISTOIRES DE FILLES et BLANCHE. Son interprétation de Marie-Louise dans cette dernière série lui a permis de remporter le Gémeaux de la meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien.

Au grand écran, Pascale Montpetit a tourné quatre longs métrages avec Charles Binamé : LA BEAUTÉ DE PANDORE (1999), LE CŒUR AU POING (1997), ELDORADO (1994) et C’ÉTAIT LE 12 DU 12 ET CHILI AVAIT LES BLUES (1993). Son rôle de Louise dans le film LE CŒUR AU POING lui a valu le Prix d’interprétation féminine du Festival International du Film d’Amour de Mons et le prix Jutra de la meilleure actrice. La comédienne est aussi de la distribution du film SAVAGE MESSIAH de Mario Azzopardi (2001), pour lequel elle a remporté le prix Génie de la meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien.

En plus de jouer à ESPACE GO, Pascale Montpetit sera de la distribution de FURIEUX ET DÉSESPÉRÉS en février prochain, une coproduction du Théâtre d’Aujourd’hui et des Trois Tristes Tigres.

http://www.espacego.com/saison2012-13/2.10.php

La démesure d’une 32A : de l’énergie dans la brassière!