; ;

invités

Jean-René Dufort

Jean-René Dufort est né le 5 octobre 1967 à Saint-Antoine, près de Saint-Jérôme, d'une mère professeure et d'un père ingénieur en électronique. Il a une sœur de sept ans sa cadette.

En 1987, après des études au Cégep de Saint-Jérôme, Jean-René Dufort s’inscrit à l’Université de Sherbrooke, d’où il sort, trois ans plus tard, avec un baccalauréat en biochimie en main. Il perfectionne ensuite sa formation en décrochant un certificat en chimie analytique et un certificat en pédagogie de l’Université de Montréal.

À sa sortie de l’université, celui qui pensait devenir professeur au cégep devient plutôt chef d’un laboratoire d’analyse environnementale, avant de passer au laboratoire d’une compagnie pharmaceutique.

Déçu par la recherche appliquée, il commence peu à peu, dans ses temps libres, à collaborer à l’Agence Science-Presse et aux revues de vulgarisation scientifique Québec Science et Les petits débrouillards. En plus de signer plusieurs articles scientifiques, il publie, chez Les débrouillards, deux mini-romans destinés aux jeunes et intitulés La planète des fous et Le grand Zougalou. Il se fait également connaître à titre de porte-parole de l’Association des sceptiques du Québec.

Jean-René Dufort s’éloigne progressivement du milieu scientifique en collaborant au magazine Protégez-vous, où, après plusieurs articles sur des questions de consommation, il se fait remarquer en infiltrant l’entreprise de prédictions astrologiques de Jojo Savard.

Publié en octobre 1996, l’article Comment devenir un parfait petit médium fait beaucoup de bruit. Dufort fait également parler de lui en tentant, toujours pour le compte de Protégez-vous, de mettre fin à ses jours en absorbant une dose phénoménale de produits homéopathiques.

Parallèlement à sa collaboration à Protégez-vous, Jean-René présente des chroniques sur la consommation aux émissions Bon Matin et Bonjour chez vous, diffusées à la télévision de Radio-Canada. Il rencontre également Marc Labrèche en collaborant à l’émission qu’il anime sur les ondes de CKMF.

C’est alors qu’il est de l’équipe de la populaire émission La fin du monde est à 7 heures que le grand public fera sa rencontre.

Il a également co-animé ou animé l’émission matinale de CKOI pendant plusieurs années.

Au cours de l’automne 2000, Jean-René revient à Radio-Canada pour participer à la couverture des Jeux Olympiques de Sidney. Il répétera l’expérience à plusieurs reprises : Athènes (2004), Turin (2006), Pékin (2008) et Vancouver (2010).

Depuis 2000, il est l’animateur et le réalisateur de l’émission Infoman. En plus de ses émissions hebdomadaires, Infoman présente, depuis 2001, une revue humoristique de l’année.

Infoman et ses artisans ont remporté de nombreux prix Gémeaux et Olivier (autour d’une trentaine de prix Gémeaux dont celui d’Immortel).

En 2005, Jean-René co-anime, avec Pierre Brassard et Marie-Soleil Michon, l’émission En attendant Ben Laden. En 2006, il répète l’expérience avec Pierre Brassard et Chantal Lamarre.

En 2008, il a exposé ses photos aux côtés de Christiane Charette au Musée d'art contemporain des Laurentides, à Saint-Jérôme. En 2009, c’était au WorldPress Photo de Montréal.

2012-2013 : c’est la 13e saison d’Infoman et parions qu’avec la Commission Charbonneau elle ne sera pas malchanceuse!

ADN culturel de Jean-René Dufort