; ;

invités

Fanny Britt

Fanny Britt est originaire d’Amos en Abitibi et a grandi à Montréal. Après sa sortie de l’École Nationale de Théâtre du Canada en écriture dramatique, en 2001, elle se met à la traduction (une quinzaine de pièces traduites à ce jour, dont des pièces de Martin McDonagh, John Mighton, Neil Labute et Dennis Kelly) et à l’écriture. La création de sa première pièce, Honey Pie, en 2003 à Espace Libre, marque sa rencontre artistique avec Claude Poissant. Ils se retrouveront à l’automne 2006, alors que le Théâtre PàP produira (en collaboration avec La Bordée) sa pièce Couche avec moi (c'est l'hiver), dans une mise en scène de Geoffrey Gaquère. Plusieurs de ses traductions et adaptations ont été présentes sur les scènes dans les dernières années, dont Le Pillowman de Martin McDonagh et Après la fin de Dennis Kelly, toutes deux produites par le théâtre de la Manufacture, à La Licorne. En janvier prochain, sa traduction de la pièce Orphans, toujours de Dennis Kelly, prendra l’affiche à La Licorne. Elle fonde en 2008 le Théâtre Debout avec Geoffrey Gaquère et Johanne Haberlin, qui créera ses pièces Hôtel Pacifique en mars 2009 et Enquête sur le pire en avril 2010, toutes deux à la salle Jean-Claude Germain du théâtre d’Aujourd’hui. À l'automne 2011, sa pièce Chaque Jour a inauguré la nouvelle Licorne, dans une mise en scène de Denis Bernard. L'été 2012 verra la création de Bienveillance, qui marquera ses retrouvailles avec Claude Poissant, dans une co-production du Théâtre PàP et des productions À tour de rôle (Carleton). Fanny Britt est très impliquée dans la promotion de la jeune dramaturgie par le biais du festival du Jamais Lu, dont elle a présidé le conseil d’administration de 2005 à 2009. Elle œuvre également en littérature jeunesse, et sa série Félicien, publiée à la Courte Échelle, connaît d’ailleurs un vif succès. En outre, elle collabore à la série jeunesse Tactik (en ondes à Télé-Québec) depuis ses débuts, et scénarise actuellement un premier long métrage.

Source : CEAD

Fanny Britt : du trash à la bienveillance…