émission du Mercredi 26 janvier 2011 - 21h

À la une

Mercredi 26 janvier 2011

Jorane, l’ensorceleuse

Lors de la séance photo de la UNE du VOIR, Jorane devait arriver en compagnie de son instrument de prédilection, le violoncelle, qui colore les reprises de son nouvel album, Une sorcière pas comme les autres. Mais, son instrument étant chez le luthier, c’est plutôt un violoncelle abandonné qu’elle a adopté avec émotion. Entre deux clichés, Jorane parle à Sébastien Diaz de ses judicieux choix de chansons.

En savoir plus

dans cette émission

Émission complète

La création sous toutes ses formes

La création sous toutes ses formes

Jorane, Roy Dupuis et Armand Vaillancourt s’expriment par le biais de la musique, de l’engagement social et de la fougue artistique.

À la une

Jorane, l’ensorceleuse

Jorane, l’ensorceleuse

La violoncelliste unique en son genre a trié sur le volet les chansons qu’elle a reprises sur son nouvel album, Une sorcière pas comme les autres.

Rencontre

Le courant passe…

Le courant passe…

Avec le documentaire Chercher le courant, auquel il a contribué, Roy Dupuis poursuit sa croisade pour protéger les rivières du Québec.

Reportage

Dans la bulle d’Armand Vaillancourt

Dans la bulle d’Armand Vaillancourt

Véritable capharnaüm, l’atelier d’Armand Vaillancourt respire la créativité et l’histoire de cet artiste mythique

en performance

C’est arrivé près de chez vous

Jimmy Hunt se repentit

Jimmy Hunt se repentit

La mauvais garçon, Jimmy Hunt, confesse ses péchés dans une église de Trois-Rivières.

les critiques

Scène

La Belle et la bête et le Projet Andromaque

La Belle et la bête et le Projet Andromaque

Des fleurs et des épines au sujet de deux grandes sorties théâtrales de la saison.

Cinéma

Funkytown, enfin sur les écrans !

Funkytown, enfin sur les écrans !

Manon Dumais nous dit ce qu’elle a pensé de cette fable du disco québécois.

Littérature

Alexandre Jardin et Thierry Ardisson s’expriment

Alexandre Jardin et Thierry Ardisson s’expriment

Les deux savent provoquer, mais cette semaine, c’est de façon bien différente qu’ils le font.