émission du Mercredi 17 novembre 2010 - 21h

À la une

Mercredi 17 novembre 2010

Isabelle Huppert nous envoûte

Isabelle Huppert est mythique. Elle a travaillé avec les plus grands réalisateurs français. De Chabrol, dont elle était la muse, à Tavernier, Sautet, Berri, Godard, Ozon et Chéreau, ces metteurs en scène de renom ont puisé dans son talent et sa générosité d’actrice pour faire vivre des personnages qui resteront gravés dans l’histoire du cinéma français. De passage à Montréal pour parler du film Copacabana dans lequel elle joue avec sa propre fille. Isabelle Huppert, impériale, impose le respect.

En savoir plus

dans cette émission

Émission complète

Rencontre avec la grande Isabelle Huppert

Rencontre avec la grande Isabelle Huppert

De tout pour faire battre notre cœur d’amateur culturel : Isabelle Huppert, les enjeux du cinéma sans financement, le bilan de santé du livre au Québec, et le groupe Radio-Radio en performance.

À la une

Isabelle Huppert nous envoûte

Isabelle Huppert nous envoûte

En UNE, le visage mythique de la plus respectée des actrices françaises

Rencontre

Bilan de santé de la littérature québécoise

Bilan de santé de la littérature québécoise

Le Salon du livre de Montréal s’ouvre cette semaine. Comment se porte le livre au Québec ?

Reportage

Tourner à tout prix

Tourner à tout prix

Réaliser un long-métrage sans financement : possible mais loin d’être facile.

en performance

C’est arrivé près de chez vous

Radio Radio chez Paul Patates

Radio Radio chez Paul Patates

Casser la croûte avec Radio-Radio ? Un repas loin d’être ordinaire !

les critiques

Scène

Comédie et technologie

Comédie et technologie

Treize à table côtoie Le Mobile

Cinéma

Comédie et pubs au rendez-vous

Comédie et pubs au rendez-vous

Un film mettant en vedette la grande Isabelle Huppert ; une comédie sexy britannique ; et coup d’oeil sur les meilleures publicités du monde

Musique

M pour Montreal et le nouveau Alfa Rococo

M pour Montreal et le nouveau Alfa Rococo

La nouvelle mouture d’Alfa Rococo vaut-elle le détour ?